top of page
Rechercher

5 étapes clés pour investir

Dernière mise à jour : 4 mars 2021

Ça y est, vous avez fait le choix d’investir en 2021! Vous avez envie de bien faire, d’éviter les erreurs et surtout de connaitre les bons réflexes avant de passer à l’action. Alors, cet article est fait pour vous !


Ça y est, vous avez fait le choix d’investir en 2021! Vous décidez de prendre à bras le corps cette nouvelle année. Vous voulez investir et c’est une certitude. Mais alors, vous vous demandez par quoi commencer. Vous avez envie de bien faire, d’éviter les erreurs et surtout de connaitre les bons réflexes avant de passer à l’action. Alors, cet article est fait pour vous !


Conscients que nos clientes sont des femmes novices dans l'investissement, nous vous avons résumé ici 5 étapes-clés. 5 étapes auxquelles vous pourrez vous référer avant votre projet d’investissement. Prenez également note que cet article s’applique quelque soit le domaine.


1. Faire un bilan


Le bilan est un outil qui résume votre situation à un instant T. Il couvre toutes les sphères de votre vie : professionnelle, financière, personnelle, relationnelle etc. Loin d’un bilan comptable traditionnelle, le bilan suggéré ici peut avoir la forme d’un tableau ou de textes selon vos préférences. L’objectif est de vous donner une vision claire des ressources que vous avez à disposition. Car oui, un investissement se prépare. Comme un enfant, c’est un projet qui doit être pensé sur le long-terme.


Avec ce bilan, vous vous rendrez compte que certains de vos projets sont incompatibles, comme par exemple : changer d’employeur et investir en immobilier locatif. Ou tout au contraire, que d’autres seront en adéquation. Exemple : Une promotion salariale.

Il n’y a rien de pire que d’investir à l’aveugle.

Le bilan a plusieurs attributs : celui de prendre du recul, de ré-évaluer vos priorités et surtout de faire le point sur vos finances personnelles.

Ce faisant vous vous assurez de prendre les bonnes décisions sans vous créer de pression financière.


Les programmes d’accompagnement F Zone débutent tous par ce bilan, découvrez comment.


2. Connaître sa situation personnelle financière


Investir nécessite du capital. Qu’il soit grand ou petit, la somme placée sera par défaut hors de votre budget mensuel. Alors, connaître en détail vos finances personnelles est un élément crucial. Pourtant, nombreuses sont celles qui oublient de le faire. Considérée comme la bête noire, la gestion des finances personnelles ennuie. Et, selon la méthode, est synonyme de contraintes. Chez F Zone nous avons une autre philosophie, celle du suivi et de l’automatisation plutôt que celle de l’évaluation et de la restriction.


Evidemment, nous vous déconseillons d’investir en étant instable financièrement. Et, encore moins d’investir si vous n’êtes pas au clair avec vos finances personnelles. Une gestion saine de ses finances reste primordiale pour votre projet d’investissement.


Le saviez-vous ? La première cause de refus d’un prêt immobilier est une situation financière instable de l’emprunteur.